Angsana Balaclava cède la place au Jadis Beach Resort & Wellness Mauritius
TOURISME

Angsana Balaclava cède la place au Jadis Beach Resort & Wellness Mauritius 

Angsana Balaclava a tiré sa révérence. C’est désormais Le Jadis Beach Resort & Wellness Mauritius qui se dresse fièrement en face de la baie historique de l’île Maurice. Relancé vendredi dernier, Le Jadis propose à ses clientèle 54 suites élégantes, des piscines privées à débordement, des piscines chauffées, un spa primé pour une merveilleuse expérience de rajeunissement, et l’art culinaire à son meilleur avec quatre restaurants et deux salons de cocktail.

Présent lors de la cérémonie le ministre du tourisme, Steven Obeegadoo, a félicité le groupe pour son travail acharné tout au long de son parcours. L’exercice de changement de marque, a-t-il déclaré, est conforme à la politique du gouvernement visant à élever l’industrie du tourisme pour atteindre le marché mondial du tourisme haut de gamme.
Quelques travaux d’importance se sont déroulés avant le lancement du « Jadis ». L’ancien mur de pierre de la plage, bien qu’il soit resté intact, a été déplacé vers l’intérieur des terres afin d’arrêter l’érosion du sable qu’il provoquait et de rendre ainsi à la plage d’aujourd’hui ce qui lui a été enlevé au fil du temps.

Quant aux murs nouvellement érigés , ils immortalisent les pierres sculptées de l’époque de la colonisation tout en adoptant la technique actuelle de production artisanale de pierres. Avec ses toits de chaume caractéristiques, l’architecture de la station reflète un mélange de cultures d’Asie, d’Europe et d’Afrique, résumant ainsi parfaitement l’évolution de l’île Maurice depuis sa première colonisation.
Niché près du parc marin de Balaclava Turtle Bay, le premier des deux seuls parcs marins nationaux de l’île Maurice, dans la tranquillité de Balaclava, Le Jadis est le lieu idéal pour ceux qui cherchent un refuge loin des foules et du bruit.

« L’industrie du tourisme est en constante amélioration avec un taux de recouvrement de 81% et 82% pour les mois de juillet et août 2022. » a estimé le ministre du Tourisme, Steven Obeegadoo. Steven Obeegadoo a évoqué les conséquences de la pandémie de COVID-19 sur l’industrie et s’est attardé sur deux défis majeurs auxquels le secteur du tourisme est confronté, à savoir consolider les marchés clés existants et encourager les touristes réunionnais, chinois et indiens à se rendre également à Maurice et améliorer la connectivité aérienne du pays.

Related posts