Namita Jagarnath Hardowar élue à la tête du conseil d’administration de la MCCI
ACTUALITÉ LOCALE

Namita Jagarnath Hardowar élue à la tête du conseil d’administration de la MCCI 

La Mauritius Chamber of Commerce and Industry (MCCI) compte une nouvelle présidente ! Namita Jagarnath Hardowar, directrice et co-fondatrice de l’Institutional Expert Services, a été élue à la tête de la Chambre, lors de la 173e assemblée générale annuelle qui s’est tenue, le mercredi 31 mars, en version hybride – en présentiel et par visioconférence – due aux restrictions sanitaires. Guillaume Hugnin, président sortant de la MCCI, a fait un état des lieux éclairé et réaliste de la situation économique du pays en présence des ministres Alan Ganoo et Soomilduth Bholah, ainsi que des membres du conseil d’administration et de la Chambre.

Saluant la confiance placée en elle, Namita Jagarnath Hardowar a souligné qu’elle prend les rênes de la chambre à un moment où l’économie et le pays se retrouvent face à des défis exceptionnels. « Une prise de conscience et un besoin réel de se réinviter sont nécessaires afin de face aux nombreux enjeux – économiques, sociaux et environnementaux – auxquels nous sommes confrontés. Plus que jamais, il est essentiel que la communauté des affaires, la société civile et le gouvernement travaillent ensemble pour pouvoir atteindre la croissance économique tant attendue, surtout après ces deux années rythmées par la pandémie. Le développement économique de Maurice passera inéluctablement par une répartition efficace et réfléchie des ressources à notre disposition, notamment en retenant nos talents et nos cerveaux et en favorisant l’apport de la technologie », a déclaré la nouvelle présidente qui sera épaulée par Charles Harel, élu vice président.

Namita Jagarnath Hardowar succède à Guillaume Hugnin qui a été à la présidence de la Chambre pendant deux ans. Dans son discours, le président sortant a souligné que cela a été un honneur et un privilège de servir la communauté des affaires pendant deux ans. Il en a profité aussi pour proposer des pistes de réflexion à son successeur pour consolider le travail abattu sous sa mandature et en marge des nouveaux défis à l’horizon.

« Nous avons la responsabilité d’une gestion exemplaire, qui appelle une réponse environnementale solide face à l’avenir. La reprise économique devra refléter de manière cohérente tous les aspects du développement durable, de l’inclusion sociale et des grands principes de l’économie verte. Nos entreprises ont aussi besoin de soutien pour être agiles. Nous avons besoin de ressources formées, qualifiées. Nous avons besoin d’une fiscalité plus avantageuse, pour booster l’employabilité, à se réorienter afin d’être plus durable, mais également pour soutenir la classe moyenne qui est un moteur indéfectible de notre société », a-t-il fait ressortir.

// Namita Jagarnath Hardowar Une présidente qui a à coeur le développement du capital humain
L’humain au coeur de la relance ! Au cours de son mandat, Namita Jagarnath Hardowar compte mettre davantage l’accent sur le développement du capital humain, levier essentiel de la prospérité économique, sociale et environnementale. Pour la nouvelle présidente, il est important d’avoir une stratégie bien rodée avant de réussir notre réinvention qui nécessite des solutions créatives et innovantes.
Namita Jagarnath Hardowar est la directrice générale et cofondatrice d’Institutional Expert Services (IES), une société de conseil en gestion et de renforcement des capacités, avec un accent particulier sur la stratégie, la gouvernance, la gestion des risques, l’éthique, la réingénierie organisationnelle, la gestion et le développement du capital humain.
Elle a occupé des postes de direction dans diverses entreprises pendant plus de 25 ans, tant dans le secteur public que privé, notamment dans les services financiers, la formation et le développement, le commerce, le textile et le transport aérien. Elle travaille également en Afrique, où elle entreprend des projets pour les secteurs privé et public.
Namita Jagarnath Hardowar fait partie du Conseil de la MCCI depuis trois ans et a occupé le poste de vice-présidente au cours des deux dernières années. Elle est membre du Mauritius Institute of Directors (MIOD) et présidente sortante de l’Association mauricienne des femmes chefs d’entreprises (AMFCE). Elle est également membre du Sénat de l’Université de Maurice et siège en tant que directrice dans différents conseils d’administration.
Titulaire d’un BSc (Hons) en gestion et d’un MSc en RH (distinction et médaille d’or), elle a également reçu le National Excellence Award for HR Leadership à Maurice et le Africa’s Woman Leaders Award de CMO Asia.

Related posts