L’île Maurice par les Mauriciens… Khalid Nazroo, artiste peintre
CULTURE

L’île Maurice par les Mauriciens… Khalid Nazroo, artiste peintre 

« Île Maurice Tourisme » reprend un de ses grands classiques, sa rubrique « Mon île », qui devient « L’île Maurice par les Mauriciens ». Il est évident que ce sont les Mauriciens qui sont les plus à même de parler de leur île. Voici donc leurs coups de cœur, pépites, gourmandises et découvertes. De quoi inspirer les milliers de touristes qui nous visitent. On accueille, aujourd’hui, quelqu’un qu’on ne ne présente plus : Khalid Nazroo. Et pour cause, il est un des peintres incontournables de la scène artistique mauricienne. 

C’est à l’âge de cinq ans, que Khalid Nazroo décide qu’il sera un artiste. Il étudie au Collège royal de Port-Louis et, le soir, il consume la nuit pour peindre. Sous la direction de Philippe de la Hogue Rey et de Serge Selvon, il réalise sa première exposition à la galerie Max Boullé à l’âge de quinze ans. Il obtient une bourse pour étudier à l’École nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris, en 1974.

En 1976, il reçoit un prix de la Société Internationale des Beaux-Arts, et en 1978, le prix Rocheron. L’année suivante sa toile « Le Saut » est acquise par le Fonds National d’Art Contemporain à Paris. Son succès ne s’arrêtera plus et on peut retrouver ses œuvres aux autres coins de la planète. De la Macédoine à la Réunion, du Sénégal à la Côte d’Ivoire, de Kuala Lumpur aux États-Unis, de la Suisse au Japon et dans bien d’autres endroits encore.

Ce peintre majeur dont le talent n’a d’égal que l’infinie gentillesse porte un regard dépouillé et sensible sur son île. Et nous guide au gré de ses inspirations.

Qu’est-ce qu’il ne faut pas rater quand on vient à l’île Maurice ?
Le Jardin botanique de Pamplemousse pour son histoire et ses essences rares.

Quel est le lieu qu’il faut absolument découvrir à Maurice ?
Le majestueux Champs de Mars qui est ceinturé par la Montagne des Signaux & La Citadelle.

Quel est le livre que vous recommanderiez à un visiteur ?
Alma de Jean-Marie Le Clézio pour le côté historique.

Le plat qu’il faut absolument déguster à Maurice ?
Le fameux Briyani de poisson.

Quel est votre restaurant préféré ?
Tout ce que le chef Nizaam Peeroo inspire à l’hôtel Labourdonnais au Caudan Waterfront.

Quel est votre plat mauricien préféré ?
Le Briyani de poisson bien entendu.

Quel est votre « streetfood » local préféré ?
Le Dholl Puri de Dewa à Rose-Hill.

Quel est votre chanteur mauricien préféré ?
Kaya pour le passé et Zulu pour le contemporain.

Quelle est votre plage préférée ?
Albion, que j’appelle ma plage bleue.

Quel est votre écrivain mauricien préféré ?
Barlen Pyamootoo à Maurice et Natacha Appanah en France.

Quel est l’édifice patrimonial qu’il ne faut pas rater à Maurice ?
Le bureau de poste en pierres à Port-Louis, en face du marché central.

Quelle est votre expression mauricienne préférée ?
Mari bonne !

Que diriez-vous à un touriste qui vient découvrir l’île Maurice ?
D’aller se balader à pied dans les villages et à la plage. C’est la meilleure façon, à mon avis, de vraiment découvrir l’île.

Quel souvenir faut-il ramener impérativement de l’île Maurice ?
Un petit dodo en bronze.

Dans quel hôtel ou dans quel type d’hébergement passeriez-vous vos vacances ?
Incontestablement à Lakaz Chamarel, pour son ambiance incroyable et sa connexion avec la nature.

L’île Maurice en une phrase ?
C’est difficile en une seule phrase. Une île magique, immense par sa richesse malgré l’espace géographique réduit. On ne la visite pas en une seule fois. Il faut revenir.

Related posts