Port-Louis désignée Ville Créative de l’UNESCO
CULTURE

Port-Louis désignée Ville Créative de l’UNESCO 

Port-Louis, la capitale de l’île Maurice, fait désormais partie du Réseau des Villes Créatives de l’UNESCO.  Port Louis (Maurice) et Nakuru (Kenya) sont les deux premières villes d’Afrique de l’Est à rejoindre le Réseau des villes créatives de l’UNESCO (UCCN), suite à leur désignation par la Directrice générale de l’UNESCO, Mme Audrey Azoulay, en reconnaissance de leur engagement à placer la culture et la créativité au cœur de leur développement, et à partager leurs connaissances et bonnes pratiques.

Faisant partie des 49 villes créatives nouvellement nommées, Port Louis à Maurice rejoint la catégorie musique, tandis que Nakuru au Kenya rejoint la catégorie artisanat et folklore. Au cours du rigoureux processus de candidature, le Bureau régional de l’Afrique de l’Est a soutenu le Ministère mauricien des arts et du patrimoine culturel en étroite collaboration avec le Maire de Port Louis, tandis que la Commission nationale du Kenya pour l’UNESCO a soutenu la candidature de Nakuru au Kenya, avec le Gouverneur de Nakuru et les organisations de la société civile du secteur culturel.

Le Réseau des villes créatives de l’UNESCO a été créé en 2004 pour promouvoir la coopération avec et entre les villes qui ont identifié la créativité comme un facteur stratégique pour le développement urbain durable.

Je saisis cette occasion pour féliciter les villes de Port Louis et de Nakuru pour cette juste reconnaissance dans leurs secteurs respectifs de la musique et de l’artisanat et du folklore. Rejoindre le Réseau des villes créatives de l’UNESCO n’est pas seulement une promesse et un engagement à soutenir les secteurs des industries culturelles et créatives, mais aussi une reconnaissance importante des artistes et artisans qui ont su garder leur créativité et leur savoir-faire vivants. L’UNESCO est prête à soutenir ces villes qui placent la culture et l’économie créative au cœur de leurs plans de développement au niveau local, et visent à coopérer activement au niveau international.” a déclaré le Prof. Hubert Gijzen, Directeur régional de l’UNESCO pour l’Afrique de l’Est

Les 295 villes qui composent actuellement ce réseau couvrent sept domaines créatifs : artisanat et arts populaires, arts médiatiques, cinéma, design, gastronomie, littérature et musique. Le Réseau des villes créatives de l’UNESCO est non seulement une plateforme de réflexion sur le rôle de la créativité comme levier du développement durable, mais aussi un espace d’action et d’innovation pour la mise en œuvre de l’Agenda 2030 pour le développement durable.

La nouvelle a été annoncée  à Maurice, lors d’une conférence de presse à la mairie de Port-Louis ce jeudi 11 novembre.  Avinash Teeluck, ministre des Arts et du Patrimoine culturel, Fazila Jeewa-Daureeawoo, ministre de la Sécurité Sociale et ministre des Collectivités locales par intérim ainsi que Mahfooz Moussa Cadersaib lord-maire ont annoncé la nouvelle.

L’île Maurice compte sept inscriptions sur la liste de l’UNESCO à savoir l’Aapravasi Ghat, Le Morne, Geet Gawai, Sega Tipik, Sega Tambour Chagos et Sega Rodrigues.

Related posts