Talents Mauriciens / No.17. Nicolas Lambert, DOSM Task Force Establishment, Mariott International, USA
Talents Mauriciens

Talents Mauriciens / No.17. Nicolas Lambert, DOSM Task Force Establishment, Mariott International, USA 

Talents mauriciens ! Une série originale d’« Île Maurice Tourisme », consacrée aux Mauriciens qui se sont expatriés avec succès dans le domaine du tourisme à travers le monde. Entre fierté et sacrifices, espoirs et réussites, une plongée inspirante dans la vie de ceux et celles qui font briller l’île Maurice à l’étranger. Aujourd’hui nous accueillons Nicolas Lambert, aujourd’hui DOSM Task Force Establishment, Mariott International, aux États-Unis qui a grandi dans l’univers de Starwood/Mariott et qui vit avec passion son métier. Cet amoureux des challenges puise sa réussite dans le positivisme qui guide ses pas.

Pourquoi avoir choisi le tourisme ?
C’était un rêve de rejoindre L’hôtellerie après l’école. Je voulais tellement devenir animateur de sport.

En quoi consiste votre métier ?
Sales Strategy, Budget, Revenue Management, Compset Analysis, Business et Marketing plan sont mes champs d’interventions.

Quelle formation avez-vous suivi ?
Je suis diplômé en Hotel Management de la SHATEC et aussi de l’Ecornell Business Administration

Quel a été votre parcours professionnel ?
J’ai commencé comme animateur de sports en 1999. J’ai ensuite été succésivement Directeur de l’animation, Front office Manager, Director of Rooms, Operations Manager, Director of Sales and Marketing le tout au sein de  Starwood et Marriott International dans 5 pays différents.

Quelles sont les difficultés que vous rencontrez dans l’exercice de votre métier ?

La négativité des gens, les “gatekeepers” comme on les appelle ici.

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui voudrait embrasser une carrière votre spécialité. ?
Avoir toujours une positive attitude. “The Universe is the limit” dans ce domaine Je pense aussi que  “You never have a second chance to make a first impression so never play low profile and Always sell yourself !

Pourquoi avoir choisi de vous expatrier ?

Pour sortir de ma zone de confort, découvrir de nouvelles cultures et challenges et mon développement personnel.

Est-il facile de vivre et de travailler à l’étranger ?  Comment s’est passée votre adaptation à un nouvel environnement culturel et au style comportemental de pays d’accueil ?
Oui assez facile quand on a une « positive attitude » et l’envie de bien faire. On est d’entrée bien préparé pour les challenges.

Quel est le sacrifice le plus important que vous avez dû faire pour vivre votre métier à l’étranger ?
Etre très loin de la famille et des amis. Et de la fameuse cuisine de “Lakaz Mama” !

Pourquoi est-ce que le savoir-faire mauricien s’exporte aussi bien ?

Nous sommes polyvalents, flexibles et aussi nous avons le service et l’hospitalité dans notre ADN. C’est ce qui explique que les Mauriciens brillent un peu partout dans le monde.

Reviendrez-vous partager votre expérience au pays ?
Bien sûr si l’opportunité se présente.

Quelle a été votre plus grande satisfaction professionnelle ?
De voir mes anciens team members grandir partout a travers le Monde. C’est vraiment une très grande satisfaction personnelle d’avoir contribué à l’avancement des membres de ses équipes « over the years ».

En compagnie du légendaire champion de boxe, Evander Holyfield

Quel regard portez-vous sur l’industrie touristique mauricienne ?
On pourrait en parler pendant des heures, tellement il y a à dire. Disons qu’avec
“the right people, in the right place with no political agenda » que l’’île Maurice va redevenir “ The Star and key Of the Indian Ocean”

Si vous deviez choisir un slogan pour l’île Maurice ?
“ We see the world with new eyes”….. Visit Mauritius!!!

Une bonne idée que l’on pourrait appliquer au monde du travail mauricien que vous avez retenu lors de votre expatriation ?
Définitivement œuvrer vers moins de bureaucratie et plus de productivité

Quel conseil donnerez-vous à un jeune qui est intéressé par les métiers du tourisme ?
If you make your passion your work or business, you will NEVER loose. On peut s’inspirer de ce qu’à dit l’illustre Nelson Mandela : «  I never loose, I either win or I learn. »

Quel est votre but professionnel ultime ?
Devenir propriétaire de mon propre hôtel. Un vieux rêve que je pense bien réaliser.

Qu’est-ce qui vous manque le plus de l’île Maurice ?
À part la famille et les amis… La cuisine Mauricienne !

Auriez-vous pu atteindre votre plein potentiel si vous étiez resté à Maurice ?
Non, Je ne crois pas.

Quel est le mot ou la phrase mauricienne qui vous fait garder le moral ?
“Pas casse la tête”.

Related posts

Leave a Reply

Required fields are marked *